27.10.13

La vie qui va et vient













Dessiner au fusain, étendre du linge, réchauffer le poulet, servir, écouter, rire, préparer une valise, compter le bon nombre de chaussettes, t'as pensé à recharger ta DS? , regarder les photos d'hier ensemble, entendre sonner à la porte, mettez vos chaussures, pensez à répondre à mes textos, je vous aime. Les accompagner jusqu'en bas, les voir partir si vite, sans un mot ni même un regard de leur père. Remonter les escaliers en courant, sans respirer, pleurer. Ecouter des chansons pas très joyeuses, se trouver moche, seule, et inutile. Défaire des draps, refaire des lits, débarrasser la table, faire les cent pas dans cet appartement, mettre un peu d'ordre.
Pourquoi c'est si difficile à chaque fois?


13 commentaires:

  1. comment ne pas avoir le coeur serré, en effet? J'espère que tu pourras quand même profiter de ces quelques jours sans eux pour souffler un peu...
    (les photos de ta puce avec son bébé en écharpe me font craquer!)

    RépondreSupprimer
  2. ecoute j'ai entendu l'histoire d'une maman qui apparemment tient ou tenanit un blog connu- dont la fille a été enlevée par son père, et dans ta region, je pense a bordeaux.a un moments je croyait que c'etais toi,mais non... c'est triste, mai0s il ne faut pas que tu pleure! a bientot! emily.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. je sais de quelle histoire tu parles. Non, il ne s'agit pas de moi. Il n'y a rien de plus difficile que ce partage de temps, cette vie scindée en deux, entre un papa et une maman... mais la vie... L'histoire dont tu parles est rentré dans l'ordre ;)

      Supprimer
  3. Prendre le temps de te reposer
    Débrancher le cerveau et souffler
    Courage lili
    (et puis hé dis! avec tes hormones en pagaille, c'est normal de voir parfois le vie en gris)
    Bises

    RépondreSupprimer
  4. Oh oui je veux bien imaginer comme c'est dur ....courage c'est pour mieux les retrouver....De tout cœur avec toi ;)

    RépondreSupprimer
  5. oh la la ma Lili, ne sois pas triste, sèche vite tes larmes car eux vont se régaler, et toi tu vas pouvoir souffler un peu, te reposer, t'écouter, écouter ton mini baby, le sentir, lui parler, tout au calme...
    Des tas de bisous réconfortants!
    take care <3

    RépondreSupprimer
  6. Oh comme j'imagine, rien que de te lire me fait monter les larmes !

    RépondreSupprimer
  7. Je sais combien c'est difficile...
    J'ai toujours le coeur serré quand ma blondinette part...
    Courage et prends soin de toi.

    RépondreSupprimer
  8. c'est dur... je pense à toi ! plus que quelques dodos ;-) bises

    RépondreSupprimer
  9. Bonjour,
    Allez courage!
    Je voulais juste savoir si le porte bebe de ta fille etait un modele adulte ou alors un porte Bebe ajuste pour enfant?
    Je voudrais en coudre un pour ma fille (qui a 6 ans) mais je ne sais pas trop quelles pourraient etre les dimensions...
    Merci pour ton aide...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Il s'agit juste d'un de mes chèches en fait ;), un nœud dans le dos et hop ça fait un porte bébé pour petite fille! ;)

      Supprimer
  10. Pareil pour moi... Parfois, quand ils sont avec moi, je suis fatiguée et j'ai alors l'impression de ne pas assez profiter, et puis quand ils partent... Les jouets laissés là où ils les ont posés, les chambres vides, la maison silencieuse... C'est difficile cette transition entre le "tout" et le "rien", une semaine sur deux.
    Et puis, jamais je n'aurais imagine, quand ils sont sortis de mon ventre, qu'un jour je devrais ne pas les voir durant plusieurs jours d'affilée; ce n'est pas naturel pour une Maman, ça reste étrange, et difficile.
    Alors maintenant, quand ils ne sont pas là, j'en profite pour recharger mes batteries, me reposer, mettre un peu d'ordre, faire tout ce que je ne peux pas faire quand ils sont là, de façon à les accueillir à bras et à coeur ouverts quand ils reviennent.
    je t'embrasse chaleureusement,
    Valli

    RépondreSupprimer

vos petits mots à vous font toujours plaisir!